eyJpZCI6IjExIiwibGFiZWwiOiJjb250YWN0LXNwY2xpbTc4IiwiYWN0aXZlIjoiMSIsIm9yaWdpbmFsX2lkIjoiMSIsInVuaXF1ZV9pZCI6IndlZmoyIiwicGFyYW1zIjp7ImVuYWJsZUZvck1lbWJlcnNoaXAiOiIwIiwidHBsIjp7IndpZHRoIjoiMTAwIiwid2lkdGhfbWVhc3VyZSI6IiUiLCJiZ190eXBlXzAiOiJub25lIiwiYmdfaW1nXzAiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8wIjoiIzgxZDc0MiIsImJnX3R5cGVfMSI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzEiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8xIjoiIzMzMzMzMyIsImJnX3R5cGVfMiI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzIiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8yIjoiIzIyNzJmZiIsImJnX3R5cGVfMyI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzMiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8zIjoiIzMzMzMzMyIsImZpZWxkX2Vycm9yX2ludmFsaWQiOiIiLCJmb3JtX3NlbnRfbXNnIjoiTWVyY2ksIHZvdHJlIG1lc3NhZ2UgYSBiaWVuIFx1MDBlOXRcdTAwZTkgZW52b3lcdTAwZTkiLCJmb3JtX3NlbnRfbXNnX2NvbG9yIjoiIzAwMDAwMCIsImhpZGVfb25fc3VibWl0IjoiMSIsInJlZGlyZWN0X29uX3N1Ym1pdCI6IiIsInRlc3RfZW1haWwiOiJkM2RpZmZ1c2lvbkBnbWFpbC5jb20iLCJzYXZlX2NvbnRhY3RzIjoiMSIsImV4cF9kZWxpbSI6IjsiLCJmYl9jb252ZXJ0X2Jhc2UiOiIiLCJmaWVsZF93cmFwcGVyIjoiPGRpdiBbZmllbGRfc2hlbGxfY2xhc3Nlc10gW2ZpZWxkX3NoZWxsX3N0eWxlc10+W2ZpZWxkXTxcL2Rpdj4ifSwiZmllbGRzIjpbeyJic19jbGFzc19pZCI6IjYiLCJuYW1lIjoiZmlyc3RfbmFtZSIsImxhYmVsIjoiIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiJOb20iLCJ2YWx1ZSI6IiIsInZhbHVlX3ByZXNldCI6IiIsImh0bWwiOiJ0ZXh0IiwibWFuZGF0b3J5IjoiMSIsIm1pbl9zaXplIjoiIiwibWF4X3NpemUiOiIiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsInZuX29ubHlfbnVtYmVyIjoiMCIsInZuX29ubHlfbGV0dGVycyI6IjAiLCJ2bl9wYXR0ZXJuIjoiMCIsInZuX2VxdWFsIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiJ9LHsiYnNfY2xhc3NfaWQiOiI2IiwibmFtZSI6Imxhc3RfbmFtZSIsImxhYmVsIjoiIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiJUXHUwMGU5bFx1MDBlOXBob25lIiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoidGV4dCIsIm1hbmRhdG9yeSI6IjEiLCJtaW5fc2l6ZSI6IiIsIm1heF9zaXplIjoiIiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIiLCJ2bl9vbmx5X251bWJlciI6IjAiLCJ2bl9vbmx5X2xldHRlcnMiOiIwIiwidm5fcGF0dGVybiI6IjAiLCJ2bl9lcXVhbCI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiZW1haWwiLCJsYWJlbCI6IiIsInBsYWNlaG9sZGVyIjoiRW1haWwiLCJ2YWx1ZSI6IiIsImh0bWwiOiJlbWFpbCIsIm1hbmRhdG9yeSI6IjEiLCJtaW5fc2l6ZSI6IiIsIm1heF9zaXplIjoiIiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIiLCJ2bl9vbmx5X251bWJlciI6IjAiLCJ2bl9vbmx5X2xldHRlcnMiOiIwIiwidm5fcGF0dGVybiI6IjAifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoic3ViamVjdCIsImxhYmVsIjoiIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiJTdWpldCIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InRleHQiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIwIiwidm5fZXF1YWwiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6Im1lc3NhZ2UiLCJsYWJlbCI6IiIsInBsYWNlaG9sZGVyIjoiTWVzc2FnZSIsInZhbHVlIjoiIiwiaHRtbCI6InRleHRhcmVhIiwibWFuZGF0b3J5IjoiMSIsIm1pbl9zaXplIjoiIiwibWF4X3NpemUiOiIiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsInZuX29ubHlfbnVtYmVyIjoiMCIsInZuX29ubHlfbGV0dGVycyI6IjAiLCJ2bl9wYXR0ZXJuIjoiMCJ9LHsiYnNfY2xhc3NfaWQiOiIxMiIsIm5hbWUiOiJSR1BEIiwibGFiZWwiOiJKXHUyMDE5YWkgbHUgZXQgalx1MjAxOWFjY2VwdGUgbGEgcG9saXRpcXVlIGRlIGNvbmZpZGVudGlhbGl0XHUwMGU5LiIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InJhZGlvYnV0dG9uIiwiZGVmX2NoZWNrZWQiOiIwIiwibWFuZGF0b3J5IjoiMSIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiJ9LHsiYnNfY2xhc3NfaWQiOiIxMiIsIm5hbWUiOiJzZW5kIiwibGFiZWwiOiJFbnZveWVyIiwiaHRtbCI6InN1Ym1pdCIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiJ9XSwib3B0c19hdHRycyI6eyJiZ19udW1iZXIiOiI0In19LCJpbWdfcHJldmlldyI6ImJhc2UtY29udGFjdC5qcGciLCJ2aWV3cyI6IjEzMzEiLCJ1bmlxdWVfdmlld3MiOiI4MzMiLCJhY3Rpb25zIjoiMjE2Iiwic29ydF9vcmRlciI6IjEiLCJpc19wcm8iOiIwIiwiYWJfaWQiOiIwIiwiZGF0ZV9jcmVhdGVkIjoiMjAxNi0wNS0wMyAxNTowMTowMyIsImltZ19wcmV2aWV3X3VybCI6Imh0dHBzOlwvXC93d3cuc3BjbGltLmZyXC93cC1jb250ZW50XC9wbHVnaW5zXC9jb250YWN0LWZvcm0tYnktc3Vwc3lzdGljXC9hc3NldHNcL2Zvcm1zXC9pbWdcL3ByZXZpZXdcL2Jhc2UtY29udGFjdC5qcGciLCJ2aWV3X2lkIjoiMTFfMzU0MzcwIiwidmlld19odG1sX2lkIjoiY3NwRm9ybVNoZWxsXzExXzM1NDM3MCIsImNvbm5lY3RfaGFzaCI6Ijg1YzM1OWU1ZWZlYmY2MmQyYzUzODUzZGYxMTFjNzE4In0=

Installateur de climatiseur , quelles sont nos compétences 

Chez SPCLIM, nous mettons à votre service notre savoir-faire pour vous assurer une totale satisfaction de votre installation, et ce à long terme.
Notre solide connaissance de la thermodynamique et de l’électromécanique, notre réactivité et nos équipements nous permettent d’intervenir sur tous les terrains qu’ils soient. Nous installons vos climatisations, vos pompes à chaleur et nous nous occupons de leurs entretiens si vous optez pour un contrat de maintenance.
Réactifs et disponibles, notre professionnalisme vous assurent d’une assistance technique rapide et efficace lors d’un dépannage ou d’un entretien régulier que ce soit pour des particuliers ou professionnels.
Atelier Gobin
Entretien de climatisation

Un entretien régulier de votre système de climatisation est indispensable afin de s’assurer de son bon fonctionnement. Entretenir son climatiseur est un requis indispensable de sécurité et d’économie. Un climatiseur est un appareil électrique qui contient un gaz réfrigérant et qui possède plusieurs filtres à air, des pannes peuvent apparaître à la suite d’un manque d’entretien. C’est une question de sécurité mais surtout de prolongation de la durée de vie des organes électromécaniques qui constituent le climatiseur.

Ainsi, chez SPCLIM, nous vous proposons toujours un contrat d’entretien adapté à votre système de climatisation.
Pourquoi s’assurer d’un entretien de climatisation ?

Un entretien régulier de votre climatisation est nécessaire pour maintenir la qualité de l’air de votre maison. En effet, le climatiseur agit de la sorte  : il aspire l’air pour le filtrer puis le rafraîchit ou le chauffe avant de le diffuser dans la pièce. Sans entretien, les filtres et les échangeurs se bouchent de saletés. Et malheureusement l’appareil met tout en œuvre pour compenser cet encrassement afin de fonctionner. Les rendements de l’appareil diminuent, la consommation d’électricité augmente , des mauvaises odeurs commencent à se sentir dans la pièce, le fonctionnement devient de plus en plus bruyant et des fuite d’eau peuvent se produire dans les pièces .Tous ces signes conduisent à la casse des organes frigorifiques et électriques rendant le système de climatisation hors service.


Un système de climatisation fonctionne en jouant sur des modifications de pression de gaz réfrigérant, un entretien du circuit frigorifique et des organes mécaniques et électriques qui le composent est essentiel pour éviter tout problème. Prolongez la vie de votre appareil et surtout préservez votre santé et celle de votre famille voire celle de vos clients si vous êtes un professionnel. Un climatiseur bien entretenu est un gage de bonne santé et d’économie. Si le filtre à air est poussiéreux, il y a de grandes chances que l’air que vous laissez se répandre dans votre maison ou votre bureau ne soit pas de bonne qualité. En général, la commande de votre appareil de climatisation affiche un voyant d’avertissement lorsque le filtre est encombré. Si vous trouvez votre appareil anormalement bruyant, si vous sentez quelque chose dans l’air projeté , ce sont des signes qui devraient vous avertir qu’un entretien devient urgent. Alors n’attendez plus, faites appel à nos services !

Entretenir un climatiseur, l’importance de s’adresser à un professionnel ?

La maintenance d’un système de climatisation est complexe car elle comprend : la bonne gestion des états thermodynamiques du gaz réfrigérant ( gaz dangereux et polluant à l’air libre ) dans le circuit, le respect des bonnes pressions de fluide frigorifique et tout cela généré par un bon fonctionnement des organes frigorifiques ( compresseur, détendeur, évaporateur, condenseur, ventilateur, carte électronique …).
Chez SPCLIM, nous sommes formés à l’entretien de ces systèmes. Nous installons les systèmes de climatisation conformément à la réglementation en vigueur et nous garantissons une installation sûre et durable.


Faire appel à un professionnel pour la maintenance de vos systèmes de climatisation est même obligatoire aux yeux de la loi. En effet, le code de l’environnement stipule que la gestion d’un système de climatisation doit être effectuée par un professionnel possédant une accréditation spécifique. Le professionnel maîtrise alors la manipulation des fluides frigorigènes afin d’assurer un fonctionnement optimal et de garantir la sécurité de la maison et de ses occupants.
A la suite de la procédure d’entretien, nous vérifions que tous les composants techniques disposent de leur pleine capacité de fonctionnement mais surtout, nous vous conseillons sur la manière d’utiliser votre climatiseur pour éviter toutes usures prématurées des organes électromécaniques.

Elle est valable contre tous les vices de construction, à dater de la réception de l’installation (si les conditions figurant au contrat sont respectées).